Changer de chaudière ? Voici ce à quoi il faut faire attention.

Publié le 31 juillet 2019- catégories: Chaudière
Changer de chaudière ? Voici ce à quoi il faut faire attention.

Vous y pensez à changer de chaudière ? Acheter une nouvelle chaudière lorsque votre ancien appareil ne fonctionne plus du tout n’est pas une bonne idée. Vous remarquez une augmentation sur votre facture d’énergie ? Votre installation tombe régulièrement en panne ? Votre chaudière a plus de 15 ans ? Dans une de ces situations il est conseillé de penser à une nouvelle chaudière. Mais ce n’est pas évident de faire un choix entre les différents types d’installation. Dans ce blog nous résumons quelques points d’attention avec lesquels il faut prendre compte.

Quand votre installation doit-elle être remplacée ?

Si votre chaudière a 15 ans de service, il est grand temps de penser à un nouvel exemplaire. Une ancienne chaudière consomme souvent beaucoup plus d’énergie, et les pièces de rechange sont plus difficiles à trouver. Il faut également tenir compte des récentes exigences environnementales. Votre chaudière n’est pas si vieille mais vous rencontrez tout de même des problèmes avec l’eau chaude ? Il s’agit peut-être d’une diminution du rendement ? Si le rendement descend sous 90%, il vaut mieux se procurer une nouvelle installation. Un rendement inférieur se répercute souvent sur votre facture d’énergie. Donc si vous remarquez une augmentation des coûts d’énergie, pensez-y. Pour terminer, si les problèmes s’accumulent, par exemple des pannes, des dysfonctionnements ou des fuites d’eau, il est préférable d’envisager un remplacement.

Changer de chaudière, mais de quelle puissance ?

Dans les cas mentionnés ci-dessus une nouvelle installation est un investissement qui paie. Mais avant de passer à l’achat, mieux vaut tenir compte de quelques éléments. La première chose est de réfléchir sur la puissance de votre chaudière, que vous optiez pour une chaudière solo ou combi, ou pour une chaudière à mazout ou à condensation. Faites le meilleur choix en fonction de vos besoins de chaleur. Une chaudière à trop haute puissance vous coutera indûment beaucoup plus d’argent. Il est donc préférable de faire estimer la puissance idéale par un spécialiste.

Un réglage en fonction des conditions climatiques

Si vous achetez une nouvelle chaudière, il vaut mieux qu’elle soit le plus économique possible. La température des anciennes chaudières est réglée par le thermostat de la chaudière, afin que la température reste constante, indépendamment du besoin de chauffage ou d’eau chaude. Un thermostat d’ambiance ou des radiateurs thermostatiques dans plusieurs pièces peuvent apporter une solution car ils mettent en route la chaudière en fonction des fluctuations de température. Mais il y a encore mieux ! Un réglage en fonction des conditions climatiques chauffe votre maison tenant compte de la température extérieure. Vous diminuez ainsi la température de votre chaudière, vous limitez les pertes de chaleur et par conséquent, vous consommez moins. Pour un fonctionnement optimal, une sonde extérieure doit impérativement être installée.

Vous pouvez compter sur SENEC

Il va de soi que la pièce, dans laquelle votre chaudière est installée, nécessite une bonne ventilation. C’est important pour le fonctionnement et la sécurité de l’installation. En achetant une nouvelle installation, il est recommandé de vérifier les exigences relatives à l’approvisionnement d’air, la ventilation et le conduit des gaz de combustion. Puisque les règlements sont très techniques et complexes, il est préférable de s’adresser à un technicien agréé. SENEC se fera un plaisir de vous aider.

Retrouvez votre agence senec la plus proche

chercher

© SENEC, 2020

Tous droits réservés

Website by Dexville