Le gaz pauvre devient le gaz riche

Publié le 20 octobre 2020- catégories: Chaudière, Entretien, Législation
Le gaz pauvre devient le gaz riche

Environ la moitié des familles belges se chauffent ou cuisinent au gaz naturel. Il va de soi que le gaz est la source d’énergie la plus utilisée. De nombreux avantages soutiennent ce choix, et pourtant le gaz naturel est sous pression. Les Pays-Bas ont décidé de réduire progressivement l’exportation de leur gaz pauvre, ce qui signifie qu’il sera nécessaire de remplacer ce gaz pauvre en gaz riche. Découvrez dans ce blog ce que cela veut dire pour vous.

Pourquoi se chauffer au gaz naturel ?

Le gaz naturel est le meilleur choix pour réduire sa consommation d’énergie. Le passage d’un système conventionnel vers une chaudière à condensation au gaz naturel équivaut un gain d’énergie allant jusqu’à 30 %. C’est donc une source d’énergie meilleur marché, en limitant également les coûts d’installation et d’entretien.

En outre, le gaz naturel est nettement plus écologique. Dans la combustion de gaz naturel il y a moins d’émissions de gaz à effet de serre, et aussi le transport et le stockage sont plus écologiques. Le transport par camion est remplacé par un transport via des conduits de gaz, ce qui réduit la pollution. De plus, pas besoin d’avoir une citerne pour le stockage, vu que votre maison sera tout simplement raccordée au réseau de distribution.

Le choix est donc vite fait, n’est-ce pas ?

Le gaz pauvre et le gaz riche

Grace à un réseau de canalisations, chaque maison est approvisionnée de gaz chaque jour. Saviez-vous qu’en Belgique nous faisons appel à deux réseaux de gaz différents ? Nos canalisations sont alimentées par le gaz pauvre et par le gaz riche. Le gaz pauvre provenant des Pays Bas a une faible valeur énergétique, alors que le gaz riche, venant de bien plus loin, possède une valeur énergétique plus élevée. Notre approvisionnement de gaz riche vient de la Norvège, du Royaume-Uni, de la Russie et de Qatar. La pression à laquelle ces gaz sont acheminés vers nos maisons est différente, vu que ces 2 gaz diffèrent en leur composition.


(source image: www.engie.be)

Le gaz naturel est une source d’énergie naturelle

Il va sans dire que le gaz naturel est une source naturelle d’énergie mais non renouvelable. Ceci implique quelques difficultés depuis les dernières années. Les Pays Bas livrent depuis toujours du gaz pauvre et leur réserve de gaz s’épuise doucement. Le gouvernement des Pays Bas a dès lors annoncé qu’ils allaient réduire leurs exportations de gaz vers notre pays et les arrêter définitivement à partir de 2030. Une raison pour paniquer ? Non, les ménages et les entreprises belges qui consomment actuellement du gaz pauvre seront basculés vers le gaz riche. La transition prendra du temps, et se déroulera graduellement, également de commune en commune. Consultez ici quand ou si les opérations de conversion débuteront dans votre commune.

Que signifie la conversion vers le gaz riche pour moi?

La composition du gaz pauvre est différente de celle du gaz riche. L’infrastructure de transport devra donc également subir quelques changements lors de la conversion. Les particuliers et les sociétés qui feront la transition devront faire contrôler leurs installations et si nécessaire les faire adapter. Le contrôle de l’installation de gaz est toutefois aux frais du consommateur. Il est donc utile, si possible, de faire le contrôle de votre installation de gaz lors de l’entretien de votre chauffage central.

Combinez votre entretien chez SENEC avec un contrôle de vos appareils ! Demandez une offre sans engagement ou prenez un rendez-vous.

Retrouvez votre agence senec la plus proche

chercher

© SENEC, 2020

Tous droits réservés

Website by Dexville