Un regard sur l’avenir

Publié le 19 juin 2019- catégories: Chaudière
Un regard sur l’avenir

Depuis ces dernières décennies, la prise de conscience écologique est une évidence. Les maisons modernes consomment aujourd’hui environ 35 % d’énergie en moins par rapport à celles des années 80. Elles sont également plus saines et plus confortables. À quelles innovations pouvons-nous nous attendre ? Nous jettons avec vous un regard sur l’avenir.

Avec une isolation et une ventilation toujours plus performantes, il se pourrait qu’il ne soit plus du tout nécessaire de chauffer à l’avenir. Toutefois, la Flandre souhaite encore et toujours rénover autant de vieilles maisons que possible. À cet effet, il faudra continuer à assurer un chauffage optimal. À l’avenir, les maisons deviendront tout d’abord plus « intelligentes ». Votre maison pourra décider elle-même quand et comment elle doit être chauffée. Les thermostats, par exemple, deviennent des outils d’auto-apprentissage. La connexion à d’autres systèmes intelligents dans la maison assure également une gestion plus efficace de l’énergie.

Nous assisterons en outre à une évolution vers des réseaux de chaleur collectifs. La chaleur résiduelle de centres de données ou de centrales électriques, par exemple, sera ainsi mise à profit.
Le chauffage par le sol revendique également de plus en plus sa place. Il lui faut peut-être plus de temps pour arriver à température par rapport à des systèmes munis de radiateurs classiques, mais il consomme moins d’énergie.

En attendant, de nombreuses recherches sont menées pour chauffer nos maisons avec une efficacité maximale, tout en consommant le moins d’énergie possible. L’une de ces nouvelles technologies est le stockage de chaleur et de froid, également appelé le stockage géothermique par puits de forage (BTES). De cette façon, le froid et la chaleur sont stockés dans les couches inférieures du sol. Des recherches sont également menées concernant la « batterie infinie ». Ces piles à combustible convertissent l’énergie de réactions chimiques en électricité, les produits chimiques pouvant être fournis en continu. Le biogaz est une autre technologie de ce type. Il est extrait en décomposant les déchets alimentaires par des microbes, créant ainsi du méthane et du dioxyde de carbone. Enfin, les pompes à chaleur gagnent en popularité depuis quelque temps déjà. Elles deviendront dès lors de plus en plus efficaces.

On remarque donc que la recherche et le développement dans le domaine des habitations peu énergivores vont bon train. Et tant que nous investirons dans ce domaine, nous sommes assurés d’un avenir chaleureux.

Retrouvez votre agence senec la plus proche

chercher

© SENEC, 2020

Tous droits réservés

Website by Dexville